Hamptons & Co

Océans, bains de soleil, soirées branchées... Vous voilà dans les hamptons
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pour les Poulets?

Aller en bas 
AuteurMessage
Kei McBeth
BubbleBITCH
avatar

Féminin Nombre de messages : 20
Citation : Je N'Ai Pas De Comptes A Rendre, Juste Le Mien A Vider-
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Pour les Poulets?   Mar 29 Mai - 1:09

La jeune promise avait déambullé la journée sur ses escarpins que meme votre miserable paye ne suffirait à payer. Elle était revenue chez elle, des sacs pleins les mains, avec une multitudes de vetements plus somptueux les uns que les autres. Elle rentra donc chez elle et s'étendit sur son lit. cette vie plate ne lui plaisait pas. Chiant. elle trouvait cela chiant. Elle s'ennuyait dans ce luxe perpetuelle, elle ne se sentait bien que lorsqu'elle avait sa dose, et pour moment elle ne l'avait pas. elle décida de s'allumer une Chesterfield nonchalement, sa chaine hifi crachant la chanson des Killers. Ce soir elle avait un diner, ou tous les gosses de riches iraient, où la coke serait abondante, elle ne se souvenait meme plus en quelle occasion ce diner était fait, pour les poulets peut etre. Ce qu'elle savait c'était que ses vieux y étaient fortement conviés, et elle avec.
Elle décida d'éblouir le monde, alors elle se prépara, déballa ses paquets pour décider quelle robe elle allait mettre ce soir. Cette robe de grand couturier vintage noire? Non. Ou alors celle-ci en soie bleue nuit? Non plus. Elle fouilla dans son armoir et tomba sur une jolie robe trapeze bleu roi, vous savez ce bleu ignoble qui fait tapisserie, celui que vous n'oseriez jamais mettre, Kei osait. Et cela lui réussissait. Après s'etre préalablement lavée, Kei enfila sa robe bleue, et wow. Ses yeux de serpent étaient mis en valeur, ses cheveux blonds étaient sublimes. Elle enfila des bas rayés bleu et noir, noua une écharpe de cashmere noir, puis Elle se maquilla les yeux de noir. Elle replaca ses cheveux, attrapant son sac Chloé noir et fourrant a la hate son portable, son paquet de clope, sa carte de crédit, son invitation a la soirée, bref le strict minimum. Elle mit sur son nez ses Ray-Ban, laca ses compensées bleu electrique et descendit les marches qui la menaient dans le hall, là ou ses parents l'attendaient, en costard et robe de grand couturier.
Elle avait hate de la fete se mette en route, pouvoir prendre un rail, arreter cette vie monote, qui se répète inlassablement sur le meme riff de guitare dans les oreilles.
Arrivée devant le Ressort. Il y a une queue de dingue. Et Kei ne voit pas Sara. Tant pis, elles se retrouveront plus tard. Que la fete démare!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara Robinson
smokeDREAMER
avatar

Féminin Nombre de messages : 49
Citation : la médisance, ce sont des ragots que la morale rend fastidieux // Oscar Wilde
Date d'inscription : 27/05/2007

Life of Hamptonien
Désabusé(e) à:
100/100  (100/100)
Job: quand on a de l'argent à quoi ça sert de travailler...

MessageSujet: Re: Pour les Poulets?   Mar 29 Mai - 20:05

Pour une fois depuis à peu près un an et demi ses parents étaient chez eux et ce soir pour ce montrer ils allaient à un galla de charité. Sara n'avait pas vraiment envi d'y aller mais elle savait que Kei y serai présente et cela rendait sa soiré bien moins désagréable. Toutes les deux aller pouvoir draguer et se moquer des autres, leur occupation favorite.

Pour impressionner le monde, sa mère l'avait obligé à bien s'habiller, Sara savait exactement quoi mettre pour être parfaite. Elle monta rapidement dans sa chambre et sortit de son immense garde robe une robe bustier vintage beige avec juste en dessous de la poitrine un grosse ceinture noir, l'ensemble Chanel car elle le valait bien. Elle mit en dessous des bas résilles pour la touche rebelle et ses fabuleux escarpins Prada modèle noir que beaucoup lui enviait. Elle prit son kaban Burbery et son éternel sac Chloé qui la suivai depuis qu'elle avait quinze an et qu'elle avait entéré au fond de son placard mais comme l'ancien revennait au goût du jour.

Elle se rendit avec ses parents en limousine puis décendit élégemment de la grosse voiture. Puis elle chercha quelqu'un qu'elle connaîssait pour se débarrasser de ses encombrants parents. Comme dans le flot de la foule elle avait du mal à repérer quelqu'un, elle se mit à l'écart pour se griller une clope bien mérité selon elle. Quand elle l'eu fini, elle remarqua une jeune fille vétu d'une robe bleu roi, tendance pour cette hiver. Un sourire se dessina sur ses lèvres couvertent de rouge à lèvre dior puis se dirigea vers la personne en question. Comment avait-elle fait pour louper Kei, elle se le demandai. Elle se mit juste derrière elle puis esséra de ses bras la fine taille de son amie en lui soufflant d'une voix rauque et méconnaissable dans le cou essayant de se faire passer pour un lourdingue qui espéré finir la soiré accompagné.


Sara- "Alors ma belle, ça te dirai de faire un tour ?"


Dernière édition par le Mer 30 Mai - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://smoke-dreamer.skyblog.com
Kei McBeth
BubbleBITCH
avatar

Féminin Nombre de messages : 20
Citation : Je N'Ai Pas De Comptes A Rendre, Juste Le Mien A Vider-
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Pour les Poulets?   Mer 30 Mai - 16:53

Kei attendait impatiemment dans la foule, se servant de son invitation pour s'éventer. Fallait-il réellement tout ce cinema, tout ce bordel, pour controler des invitations? Une personne de bas étages se remaquerait tout de suite. La jeune femme observa les alentours, plusieurs personnes vaient les yeux rivés sur elle, cela pasait des vieux pervers la dévorant des yeux au jeune bourgeois ayant reconnu la fille qui avait défilé chez Chloé. Kei fit un sourire éblouissant, elle savait qu'elle était belle, merci, vous repasserez. Pour le moment, il lui fallait Sara. Mais où était donc cette garce?
Elle sentit deux bras lui enlacer la taille.


"Alors ma belle, ça te dirai de faire un tour ?"

La jeune femme se retourna dans un tourbillon de cheveux blonds, un sourire mutin sur son visage. Ce n'était pas un homme comme elle l'avait cru, c'était Sara. Ses cheveux chatains et sa robe chanel était reconaissable entre mille. Sa meileure amie était splendide comme toujours, avec son coté vintage, le retro lui allait bien. Kei remonta ses Ray-BAn d'aviateur sur sa tete, fixa Sara, et elles éclatèrent de rire en coeur.

Kei- " Sara chérie! Je te cherchais partout! Mes vieux sont par là, je leur demanderais d'aller adresser quelques mots au couple Robinson. J'ai cru que je me faisais agresser...Quelle peur ! »

La jeune McBeth passa replaca son echarpe de cashmere noire qu’elle adorait. Oh mince, elle avait acheter un vetement pour Sara mais il était rester chez elle. Tant pis, elle lui donnerait plus tard. Elle prit la main de Sara et s’enfonca dans la foule. N’étaient-elles pas VIP ?

Videur- « Vos places mesdemoiselles ? »

Kei tandis d’un geste nonchalent sa place au videur. Celui-ci remarqua que l’invit’ ne spécifiait pas d’etre accompagner, mais leurs parents étaient surement à l’interieur, et puis, elles n’étaient pas de la merde. La jeune femme lui lanca un sourire aguicheur et le vigile ceda, les laissant epenetrer à l’interieur. Sans surprise, les jeunes femmes découvrir des tables recouvertes d’une nappe de soie, avec de l’argenterie lustrée, des roses a chaques tables, du grand art, les Hamptons dans toute leur splendeur. Mais Kei et sa meilleure amie ne passeraient pas la soirée ici, non, elle serait là-bas, voyez vous, c’était une petite salle aux lumieres tamisées, avec des canapés de velours bordeaux, à l’abri des regards indiscrets avec ses vitres teintées. Peu de personne pourtant passaient leurs soirées entiere dans cette boite, souvent ils changeaient en cours de route, mais ici était l’endroit rêvé pour le premier rail. Kei lacha la main de Saran et avanca sans ciller vers cette pourte, elle l’ouvrit pour entre dans le carré VIP quand son visage se ferma. Aucune expression n’était présente. Juste de la haine dans son regard, un sourire dé gout sur son visage et elle penetra dans l’enclos. Sara aurait surement capté cet étrange sentiment.
Un jeune homme était allongé sur un canapé, une fille à son bras. C’était Alexis et une de ses multiples putes. L’ex de Kei. Et wow, c’était un choc. Elle avait aimé Alexis comme une dingue pendant que lui se foutait de sa geule. Elle avait été faible, miserable quand il lui avait annoncé qu’elle voyait quelqu’un d’autre, il avait été un des rares qu’elle avait aimé. Et pourtant, il n’était pas aussi beau qu’il le prétendait. Il avait été mannequin, et c’est sur un shooting que lui et Kei s’étaient croisés la premiere fois. Alexis était grand, maigre, élancé, avec un look de Kooks, mais il avait été un junkie finit. Kei ne se souvenait meme plus de tous les shoots qu’ils avaient pris ensemble. Pour le moment, elle se sentait abandonnée, il lui fallait Sara. Vite fait, qu’elle se ramene. S’il te plait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara Robinson
smokeDREAMER
avatar

Féminin Nombre de messages : 49
Citation : la médisance, ce sont des ragots que la morale rend fastidieux // Oscar Wilde
Date d'inscription : 27/05/2007

Life of Hamptonien
Désabusé(e) à:
100/100  (100/100)
Job: quand on a de l'argent à quoi ça sert de travailler...

MessageSujet: Re: Pour les Poulets?   Mer 30 Mai - 18:52

Sa best se retourna élégemment, ses beau cheveux blods volant au vent. Elle sourit franchement, qu'est-ce qu'elle l'aimait sa Kei, c'était son petit bébé, elle la surprotégait, elle détestait qu'un mec face pleurer sa blonde. Elle regarda la jeune fille en face d'elle attentivement et vit que Kei avait revêtit la robe bleu qu'elles avaient achetés ensemble.

" Sara chérie! Je te cherchais partout! Mes vieux sont par là, je leur demanderais d'aller adresser quelques mots au couple Robinson. J'ai cru que je me faisais agresser...Quelle peur ! »

Elle sourit, puis fit un bisou sur la joue de son amie, son signe de bienvenu je suis heureuse de te voir. Kei la tira par le bras pour doubler tout le monde, les gens les regardaient avec un regard méchant mais n'osait rien dire car vu comme elle et Sara étaient habillées. Le videur leur demanda leurs places qu'elles tendirent avec un sourire suffisant, elle entrèrent donc dans la salle décoré avec goût. Les organisateur avaient sortis le grand jeu, mais Sara n'était pas impressioné car pendant son voyage en France elle avait vu toute la grandeur des mets et du services français dans un chateau près de la Loire.

Kei se dirigea vers la salle qui était réservé aux jeunes pendant qu'elle allait faire la bise à quelques personnes qu'elle connaîssait. Elle rencontra une fille qu'elle avait déja vu mais dont elle ne se souvenait pas le nom, surement dans une de ces innombrables soirées auquelles elle avait assisté. lle lui sourit alors que la fille la regardait avec admiration et jalousie, car la pauvre fille avait un visage particulièrement disgracieux ce qui ne lui permettait pas comme Sara d'avoir accès à la salle spéciale.

Elle marcha donc jusqu'à la salle isolé puis y entra, elle remarqua tout de suite Kei qui semblait mal, elle reconnaîssait toujours les émotion de Kei. Elle s'approcha d'elle dans le but de lui extorquer le pourquoi du comment puis elle apperçu Alexis et sut tout de suite la raison. Elle se souvenait que Kei avait été très amoureuse de ce jeune homme qui c'était joué d'elle. Dès qu'elle l'avait rencontré Sara avait eu un mauvais préssentiment mais Kei n'avait pas voulu l'écouté et ça les avaient séparés toutes les deux. Mais quand la jeune fille s'était rendu compte que son petit ami ce foutait d'elle elle était revenu voir sa mailleur amie qui l'avait acceuillit les bras ouverts. Sara se souvenait encore quand dns une soirée pour défendre son amie elle avait humilié le jeune homme et l'avait gifflé, d'ailleur la réputation du garçon ne s'en était pas remit.

Sara- "Kei viens ne reste pas là..."

Alexis ragarda Kei puis ensuite Sara et dit un rictus sur les lèvres.

Alexis- "Alors, les belles qu'est-ce que vous venez faire ici ?"

Sara- "Rien qui ne te conserne Peacecraft, retourne à tes putes et fous nous la paix."

Elle prit le bras de Kei et s'en alla d'un pas furieux vers les divan opposé. Elle s'assit, héla un serveur et commanda une vodka citron et une autre orange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://smoke-dreamer.skyblog.com
Kei McBeth
BubbleBITCH
avatar

Féminin Nombre de messages : 20
Citation : Je N'Ai Pas De Comptes A Rendre, Juste Le Mien A Vider-
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Pour les Poulets?   Dim 3 Juin - 22:28

Kei vit entrer Sara, la, par la porte qu’elle venait elle meme de choisir. Elle observa que Sara allait lui posé la question fatidique : qu’est ce qui n’allait pas, lorsqu’elle se détourna d’elle et apercut Alexis. La, elle comprit. Kei n’osait bouger face à Alexis.

Sara- "Kei viens ne reste pas là..."

Alexis repliqua, tac au tac, il avait toujours fait ca, mais la ce n’était pas méchant, juste moquer. C’étaut fou, mais Kei le trouvait beau, extremement beau.

Alexis- "Alors, les belles qu'est-ce que vous venez faire ici ?"

Kei ne trouva que répondre. « On vient se droguer mon ptit chou » ou « On vient te regarder te faire cette pute. » C’était pathétique. Elle qui avait d’habitude le sens de la réplique ne trouva rien a répondre. Elle n’y arrivait pas. Elle se sentait faible, moche, hideuse, ridicule et pathétique. Encore pire qu’Alex, car elle ne pouvait plus rien construire a part une ligne de coke, tandis que lui se relevait de leur histoire sans oedemes. Heuresement que Sara fut plus rapide que Kei.

Sara- "Rien qui ne te conserne Peacecraft, retourne à tes putes et fous nous la paix."

Sara la traina vers le divan opposé, et purtant Kei voulait rester debout, mais ses forces s’étaient envolées comme de la poudre aux yeux. Elle aurait voulu se lever et allait foutre une bonne droite dans la belle geule d’Alexis, digne d’une pub Ray-Ban cependant, elle n’y arrivait, elle se sentait maussade, comme ci cette scène s’était déja déroulé des milliers de fois. Vite, un rail. Il lui fallait un rail ou elle allait sombrer comme un vieux rafiau ou le titanic.
Merde. Malheuresement, elle n’avait pas pris sa coke. Et hormis les jeunes qui la lorgnaient d’un air apetissant en face d’elle, il ne lui restait qu’Alexis comme recourt. Il fallait qu’elle s’abaisse à cela. Sara serait furax, certainement, mais il le fallait. Ou elle en resisterait pas à l’envie de sentir encore une fois ses bras autour d’elle. Pourtant, il l’avait vraiment pris pour une conne. Mais par un doux après-midi d’automne, il était venu vers elle, sobre pour une fois, l’avait embrassé tendrement en lui murmurant un « Je T’aime ». Là, elle avait cru qu’il l’aimait. Et c’était la vérité certainement, mais Alexis était trop...junkie, il preferait le sexe et la drogue qu’a Kei, sa clé. Elle aurait aimé deverouillé son coeur de pauvre drogué pour le détruire à l’instant présent, comme lui l’avait détruite à petit feu.
Bref, elle se leva avec grace, se dirigea vers le divan opposé, ou étaient installés nonchalemment Alexis et sa pupute.

Kei- « Alex’ mon chou, n’aurais tu pas un rail ? Je sais que tu en as, ne nie pas mon chéri... » prononca-t’elle t’un ton neutre.

Alexis la regarda en souriant. Avec ce sourire mutin, ce sourire que la jeune McBeth connaissait trop bien. C’était avec ce sourire qu’il lui avait annoncé « Mon chou, je te quittes, mais je t’aimerais à jamais n’en doute pas. Sur ce, quand tu as besoin de baiser, j’suis là ». C’était toujours avec ce sourire qu’il préprarait ses rails.
Qu’allait t’il répondre ? kei se maudissait lorsqu’il écarta la pute d’un coup violent et prit la main de Kei, la tirant jusqu’à ce que celle-ci vienne s’aseoir sur le canapé. Kei lanca un regard supliant à Sara. Elle savait que c’était de sa faute. Mais elle ne pouvait pas résister à Alexis. Celui-ci le savait. Sara le savait.

Pardon Me & Save Me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara Robinson
smokeDREAMER
avatar

Féminin Nombre de messages : 49
Citation : la médisance, ce sont des ragots que la morale rend fastidieux // Oscar Wilde
Date d'inscription : 27/05/2007

Life of Hamptonien
Désabusé(e) à:
100/100  (100/100)
Job: quand on a de l'argent à quoi ça sert de travailler...

MessageSujet: Re: Pour les Poulets?   Dim 3 Juin - 22:49

Elle sentait que Kei n'était pas bien, vraiment pas bien, elle la vit fouiller dans son sac pour chercher quelques choses qu'elle ne trouva pas apparemment. Sara su tout de suite que ça copine avait besoin d'un rail pour se soulager. Elle vit Kei réfléchir quelques secondes puis se lever. Sara avait un mauvais préssentiment qui s'avèra juste quand elle vit Kei s'approcher d'Alex.

Kei- « Alex’ mon chou, n’aurais tu pas un rail ? Je sais que tu en as, ne nie pas mon chéri... »

Sara serra les points pour ce retenir dans foutre un a Kei, elle fixa en attendant la reponse d'Alex. Le dit jeune homme poussa violemment la fille à côté de lui pour faire une place à Kei. Elle le vit sortir un sachet de coke et en déposer le contenu sur la table transparante. Il forma des lignes avec ses doigts puis il pris une sorte de apille courte en papier. Sara ne connaissait que trop bien car elle les avait exécuté elle même des million de fois. Elle vit que Kei regardait avec convoitise les rails qui n'attendait qu'elle, mais connaissant Alex il allait à coup sur demander quelques choses en échange un partit de jambe en l'air peut être.

Sara énervé par ce qu'elle voyait se leva précipitemment puis se dirigea vers les deux personnes d'un pas raide qui montrait tout son énervement. Pour faire comprendre à Kei ce qu'elle allé faire elle se planta devant elle et elle lui lança un regard dédaigneux limite de dégout pour vraiment lui montrer tous ce qu'elle ressentait pour ce que Kei allé faire. Elle lui dit d'une voix froide et cassante.


Sara- " Kei si jamais tu touche à cette merde tu me revois plus de la soiréé c'est clair..."

Elle allait vraiment mettre ses menaces à exécution, elle l'avait déjà fait même si elle doûtait fortement que Kei allait l'écouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://smoke-dreamer.skyblog.com
Kei McBeth
BubbleBITCH
avatar

Féminin Nombre de messages : 20
Citation : Je N'Ai Pas De Comptes A Rendre, Juste Le Mien A Vider-
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Pour les Poulets?   Dim 10 Juin - 20:34

Kei était assises a coté d'Alex, celui-ci l'entourait de ses bras. c'était malsain, mais elle se sentait bien. Elle l'observait préparer les rails sur la table basse en verre devant eux. Et merde? A quoi jouait-elle? Elle étzait mal, elle voulait se lever, aller rejoindre Sara, partir loin rien que toutes les deux, mais non, elle n'avait plus de force dans les jambes, elle se sentait faible, comme un merde, faible comme jamais. Mais elle éait dans les bras d'Alexis, celui qu'elle cherissait. putain, pourquoi la vie était elle cruelle avec elle, Kei ne demandait rien d'autre qu'un droit au bonheur avec la présence de Sara, d'Alexis et de sa coke. Point. Elle ne désirait que ca. Mais quand elle croisa le regard de Sara, apparement elle ne pouvait pas l'avoir.
La jeune Robinson en effet se elva de son siege et se planta devant le pseudo-couple.

Sara- " Kei si jamais tu touche à cette merde tu me revois plus de la soiréé c'est clair..."


Kei était anéhantie. non, ce n'était pas possible. Sara, pitié, Sara...Kei voulait ouvrir la bouche, lui dire qu'elle en avait besoin, qu'elle ne devait pas partir en la laissant au bras d'Alexis, mais rien ne sortit. rien qu'un gout ignoble de gerbe. Alexis fut plus rapide qu'elle. Merde. Elle le haïssait en l'aimant, car elle savait qu'elle ne pourrait jamais l'avoir rien qu'a elle.

Alexis- Sara, Sara, ma chere et tendre... Comment oses-tu formuler cela? Et que veux tu dire par cette merde? La coke, ou moi. je te l'avoue, nous sommes tous les deux des enflures, mais je fais cela pour le bien de Kei, seulement pour elle. Parce que je l'aime. Et ce ne sont pas que des foutaises. je l'aime a la maniere, comme elle aime la coke. Mais ne lu demandes pas de faire un sacrifice si important...

Silence. kei ne disait rien. Elle implorait Sara. Et la s'en fut trop. Elle ne pouvait pas avoir la coke? Elle aurait autre chose. De l'ecsta. De l'hero. N'importe quoi d'autre pour que Sara reste avec elle, qu'elle l'arrache au bas d'Alex' une fois pour toute. Elle essayait de se tirer de l'étreinte du jeune homme. Mais rien n'y faisait. Elle ne fit qu'une chose, prirer, prier pour qu'elle en soit ajamais venu ici, ou meme au monde, que Sara est eut un autre destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour les Poulets?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour les Poulets?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin de l'association UDE/Ankama pour Wakfu TCG
» CaC pour bi-élément feu/terre
» xp pour panda air
» Pano pvp pour un panda air tutufié lvl 165
» help pour mon stuff panda multi 110

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hamptons & Co :: Les Hamptons :: La nuit dans les Hamptons :: Ressort-
Sauter vers: