Hamptons & Co

Océans, bains de soleil, soirées branchées... Vous voilà dans les hamptons
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Morning race. >Hell<

Aller en bas 
AuteurMessage
Jackie Van Der Woodsen

avatar

Féminin Nombre de messages : 68
Age : 25
Citation : Ne sois pas jaloùx de ce qùe tù n'aùras jamais
Date d'inscription : 19/05/2007

Life of Hamptonien
Désabusé(e) à:
100/100  (100/100)
Job: Clùbbeùz ?

MessageSujet: Morning race. >Hell<   Lun 28 Mai - 12:08

Jackie s'était levé tôt ce matin. Comme hier. Avant-hier. Et avant-avant hier. Ce n'était en tout cas pas dû à un manque d'activité le soir. Cela aurait été impossible, ou presque, de s'en passer. Son portable avait en fait sonné. Qui pouvait donc l'appeler à 8h du matin, alors qu'elle avait fait la fête jusqu'à 6h ? Réponse ? Tout le monde. En passant par ses "fans", par ses groupies, par ceux qui l'insultent et la détestent, car ils sont jaloux. Tellement, que Jackie n'y prête même plus attention. Elle avait décidée de ne pas répondre, ayant dans l'espoir de se rendormir. Mais ce fut impossible. Elle se leva finalement pour entrer dans une de ses nombreuses salles de bains. A la va vite, elle avait enfilé un jogging Juicy Couture et un top sporty de la même marque pour finalement s'aventurer dans Central Park, mini-réplique de celui de N-Y-C, après un détour par Starbucks.

Ses cheveux attachés en queue de cheval haute étaient en plus soutenus par un large bandeau noir sur la haut de la tête. A lui seul, ce bandana avait une valeur de 50$. Exagéré ? N'importe quoi ? Voilà ce qu'aurait trouvé à dire Jackie, plus jeune. Maintenant, cela faisait partie intégrante de son quotidien...
Après avoir fini son café, qui était sensé la ravigorer, Jackie se mit à courrir. Doucement, puis accelèrant le mouvement. Elle se laissa un peu griser par une vitesse qu'elle quitta devant une montée. Son rythme se ralentit un peu, elle aspirait plus profondement. L'air de ce matin était doux, des rayons du soleil matinal perçait à travers les feuilles, lui caressant la peau de son visage, de son cou et des ses bras, qui étaient nus. Sa course se fit plus régulière, elle devint plus sûre d'elle. Tout à l'heure, elle y pensait déjà, elle irait faire un tour du la plage où les coquillages cassés lui piquerait la lante des pieds. Un peu douloureux, mais tellement agréable. A N-Y-C, ce n'était pas pareil. Déjà, il n'y avait pas la mer et le rivage et puis c'était... différent. Tout simplement. Jackie n'avait pas d'explications. C'était comme ça, un point c'est tout.

Finalement, après avoir couru un peu plus d'une demi-heure, elle s'assit sur un de ces bancs verts qui bordait une allée, peu connue des passants. Elle observait autour d'elle les gens qui s'affairaient, les gens qui se relaxaient. Elle avait hâte d'être en hiver. Son troisième hiver aux Hamptons. Oui, elle avait refusé de partir en yacht avec sa famille. Elle voulait être là avant de rentrer à N-Y reprendre ses études. En hiver, le temps était glacial, pour cause de la mer toute proche. mais c'était désert. Et c'est ce que Jackie aimait. quelque chose que ne pouvait pas comprendre Elisa, qui elle partait à St Barth. Elle s'assit plus profondemment sur le banc et laissa son regard se promener.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell Waldrof
| Think Pink Génération |
avatar

Féminin Nombre de messages : 147
Age : 26
Citation : Mon credo : Sois belle et consomme
Date d'inscription : 08/05/2007

Life of Hamptonien
Désabusé(e) à:
100/100  (100/100)
Job: Travailler ? Moi ? N'importe quoi !

MessageSujet: Re: Morning race. >Hell<   Sam 2 Juin - 20:58

Comme pas mal de monde, Hell se trouvait dans le Central Park ce samedi matin. Jour de congé ? Non, quelle idée. La plupart des personnes se trouvant dans le Parc étaient des gens qui comme elle, n’avaient aucunement besoin de travailler pour vivre aisément. Bien que cet espace « vert » ne soit pas très grand, du moins par rapport a celui se trouvant a New York, on trouvait également de l’autre côté, près de la mer, quelques sans abris en train de se réveiller grâce aux rayons de soleil qui commençaient a percé le ciel. Mais ceux là n’était guère important pour Hell, n’oublions pas que les seules préoccupations de la demoiselle ont toujours été et resterons son bien être, les autres restent le dernier de ses soucis.
Si la demoiselle se trouvait dans ce Central Park, c’est car comme tous les samedis, Hell avait été très matinal et celle-ci c’était levé des que les premiers rayons de soleil étaient apparus contre le mur faisant face a son lit. Oui, c’était devenu une habitude que de faire un petit footing le samedi. La plupart du temps seule avec son Ipod dernier cri, même s’il lui arrivait d’être accompagné par une ou un ami(e). Mais avouons que depuis qu’Hell avait recommencé, soit depuis son retour de Paris, elle était bien plus souvent seule qu’accompagné. Oui, cela faisait seulement quelques mois, 3, qu’Hell avait repris son petit footing. Avant de partir, à Paris, c’était a N-Y que la jeune fille l’effectuer, dans le Central Park bien plus grand que celui des Hamptons, et accompagnée de Jess’, une jeune fille appréciée d’Hell.

Après avoir avalé rapidement un café et s’être vêtue d’un débardeur blanc Nike ainsi que d’un jogging allant avec, Hell était sortie de chez elle en attrapant un gilet qui complétait l’ensemble porté . Elle s’était donc rendu dans le Parc en courant passant par un chemin plus long mais qui lui évitait de passer dans les grandes rues des Hamptons. Le début fut dur, oui la soirée avait été très enfumée et cela n’améliorait pas la condition physique d’Hell.
Arrivée en haut d’une côte, Hell s’arrêta, essoufflée. Elle se replia sur elle-même , posant ses mains sur ses genoux ( moi je vois tout a fait ^_^) et expira lentement tout en regardant a l’envers dans l’espace entre ses jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hamptons-life.1fr1.net
Jackie Van Der Woodsen

avatar

Féminin Nombre de messages : 68
Age : 25
Citation : Ne sois pas jaloùx de ce qùe tù n'aùras jamais
Date d'inscription : 19/05/2007

Life of Hamptonien
Désabusé(e) à:
100/100  (100/100)
Job: Clùbbeùz ?

MessageSujet: Re: Morning race. >Hell<   Dim 3 Juin - 12:01

En promenant son regard aux alentours, Jackie ne savait pas qui elle souhaitait voir ou non. Depuis sa rentrée de N-Y-C elle avait un peu laissé de côté les fêtes et autres partys. Elle savait bien que ce ne serait pas définitif, donc elle profitait de cette passe pour être seule et tranquille, loin du bourdonnement du beau monde et de ses scandales étalés en page 6. Et puis de toute façon, avec elle, rien n'était définitif. Elle observait d'un air impassible des gens qui ne semblait pas la voir. Une impression qu'elle en connaissait pas bien, elle, habituée à être adulée, regardée. Mais étrangement, cela ne la gêna en rien, elle en fut même presque contente. Elle rassembla ses genoux, posant son menton dessus. Un peu d'air vint lui caressait le visage et lui fit le plus grand bien. Elle ferma les yeux quelques secondes, eut le temps de sentir l'odeur de la sève du sapin qui se trouvait derrière elle. Quand elle les rouvrit, Jackie eut une agréable surprise. Elle se leva d'un mouvement, remit en place son top et reprit une petite foulée. Qui devait lui servir à rattraper quelqu'un. Quelqu'un qu'elle souhaitait voir. Quelqu'un qu'elle appréciait déjà. Quelqu'un qui courrait. =D

Sa cadence était plutôt lente mais il fallait bien reprendre avec une longue pause. Peu à peu, elle fut plus sûre d'elle-même et elle accelèra le mouvement. John, oui c'était bien lui, se trouvait sur un chemin parallèle, derrière une rangée d'arbres. Jackie savait que peu après, un pont reliait les deux routes. Mais encore ne fallait-il pas le rater. Elle se dit que cela faisait un peu accro', mais elle s'en moquait bien. Son allure était plus vive, et croyant l'avoir devancer, elle s'arrêta sur le pont pour le voir arriver. Après 5minutes, elle ne voyait toujours personne. Elle baissa la tête et secoua la tête, se demandant ce qui lui avait pris de vouloir le rattraper. Avec lui, c'était fini, et bien fini, il fallait qu'elle comprenne. Elle fourra ses mains dans ses poches et marcha, en regardant le sol. Un bruit de profonde repsiration capta son attention et aussi, elle leva la tête. POur voir une Hell dans une posture, plutôt comique. =p

Elle n'avait au moins pas couru pour rien. Merci Hell !

(Disolé pour le manque total d'inspiration. Je me rattraperai, promis adminounette préférounette. =) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell Waldrof
| Think Pink Génération |
avatar

Féminin Nombre de messages : 147
Age : 26
Citation : Mon credo : Sois belle et consomme
Date d'inscription : 08/05/2007

Life of Hamptonien
Désabusé(e) à:
100/100  (100/100)
Job: Travailler ? Moi ? N'importe quoi !

MessageSujet: Re: Morning race. >Hell<   Dim 3 Juin - 20:02

[ Mais non, vu le post que je t'ai fait tu pouvais pas avoir beaucoup d'inspi =)]

Reprenant enfin son souffle, Hell se releva finalement pour respirer un grand bol d’air frais. Ce fut a ce même moment que la jeune fille aperçue la demoiselle qu’elle avait croisé au salon Elizabeth Arden. Cette même jeune fille lui avait offert une coupe de champagne sans pour autant que les deux jeunes filles s’adressent la parole. Laissant son regard vagabondant sur la jeune femme, Hell détacha ses cheveux en laissant glisser l’élastique blanc les maintenant en une queue de cheval quelques secondes auparavant. Ses cheveux glissèrent et retombèrent sublimement en cascade dans le dos de la jolie blonde. Hell glissa sa main dans ceux-ci en passant par l’avant et les laissa retombaient à nouveau. Ils étaient d’une couleur blonde lumineuse, c’était ses cheveux naturels. Il lui était déjà arrivé de se faire des colorations mais la jeune femme était bien vite revenue à cette couleur blonde dorée qui lui allait si bien. Parfois, il lui arrivait encore de leur faire subir un balayage blond légèrement plus clair ou plus foncé en fonction de ses humeurs mais ceci était devenu rare. Evidemment, un passage chez le coiffeur régulièrement, toutes les semaines, était obligatoire. Coupe, brushing, ou simplement pour se faire laver les cheveux, Hell s’y rendait très souvent.

Même si Hell savait pertinemment qu’elle apprécierait la jeune femme qu’elle croisait pour la seconde fois, celle-ci s’approcha sans pour autant lui adresser la parole. Quelques mètres les séparées mais que pouvait elle bien dire. Et puis, engager la conversation il ne fallait même pas y penser. Autant par fierté que parce que les mots ne venaient pas.

Hell savait pourtant que les deux jeunes filles pourraient s’entendre a merveille. Les soirées que toutes deux pourraient se faire a sortir auraient été grandiose, c’était certains. Elle était plus ou moins comme Hell et Hell le savait très bien.


[ j'avoue qu'il est pas beaucoup mieux que le précédent >.<]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hamptons-life.1fr1.net
Jackie Van Der Woodsen

avatar

Féminin Nombre de messages : 68
Age : 25
Citation : Ne sois pas jaloùx de ce qùe tù n'aùras jamais
Date d'inscription : 19/05/2007

Life of Hamptonien
Désabusé(e) à:
100/100  (100/100)
Job: Clùbbeùz ?

MessageSujet: Re: Morning race. >Hell<   Ven 8 Juin - 21:30

C'était bien Hell. Bien qu'à proprement parlé Jackie ne s'était pas renseigné quant à ses conditions et autres, elle avait bien deviné appartenir au même ensemble. Il faut dire qu'aux Hamptons le monde est petit. Du moins leur monde. C'était pour cela, avant tout, que Jackie adorait les Hamptons : on y trouvait, dans un cadre plus agréable, les boutiques et les traiteurs les plus sélects de Manhattan. Les Hamptons était exactement comme New-York, sauf qu'il n'y avait que le dixième de ses habitants - le haut du panier. Aux yeux de la jeune femme, c'était l'équivalent mondain d'Harvard. Bien sûr, la plèbe commençait à envahir les lieux - des aspirants à la célébrité qui s'entassaient à cinquante dans des maisons louées au noir, où les lits étaient collés les uns aux autres comme dans ces salles de gym des écoles reconverties en hôpitaux lors d'inondations, d'incendies, de tornades où autres désastres se produisant loin, bien loin des Hamptons. Hélas, ceux-ci attiraient chaque année davantage l'attention des médias. C'était l'unes des cibles favorites des rédacteurs flemmards des pages "société" qui ne cessaient de clamer que les Hamptons étaient finis. Ce qui n'empêchait pas les stars montantes de Hollywood, les vainqueurs des Grammy Awards, les agents des rappeurs et aussi les ambitieux d'y jeter l'ancre pour y passer les mois d'été.

Jackie se souvenait bien de sa première rencontre avec la jeune femme. Bien qu'elle ne s'eusse pratiquement et pour ainsi dire pas adresser la parole, elle avait bien sentie que quelque chose les reliait. Et malgré le fait qu'elle n'eut jamais crut à ce genre de superstitions ou de prédilections, Jackie consultait de temps en temps une voyante. Quand on a l'argent, on peut tout ce permettre. Et elle n'a jamais cessé de le savoir. Jackie passait la main dans ses cheveux quand Hell se les détacha. Elle observa qu'ils recevaient certainement les mêmes soins que les siens, autant par leur éclat que par leur santé et leur vitalité. Aucun détail ne passait sans avoir eut un coup d'oeil averti de la jeune femme. Bien sûr, la jolie blonde avait encore une fois tout bon, pour tout les points. Et c'était un vrai compliment, bien qu'il ne fut pas formulé de la part de Jackie, à qui rien ne résistait à son regard inquisiteur. Ses cheveux à elle avaient été de nombreuses fois teint mais avaient toujours eut une éclatante santé. Sa couleur d'aujourd'hui était plus foncé que le teint de sa chevelure naturelle, qu'elle ne tarderait pas à recouvrir. Comme un caprice. Mais un caprice qui, elle le savait et c'était la raison pour laquelle elle se l'autorisait, n'aura aucune conséquence négative sur elle. Pas question de cacher la belle nature de ses cheveux. Quiconque prenait soin de soi-même, les choierait avec mille attentions. Et Jackie n'était pas de celles qui s'en moquait éperdumment. Vous l'avez remarqué...


Lorsque la jeune femme concernait leva les yeux, Jackie soutint son regard. Non par défi, non par provocation, mais tout simplement qu'elle semblait presque une même personne, du moins de certains points de vu caractériels, mais l'une en brune, l'autre en blonde. Comme si elle se complétait. Ou peut être pas. Peut être s'était-elle trompée. Ce qui n'était pas fréquent et dont elle doutait. Bien sûr, malgré sa voyante, elle ne pouvait en rien prédir l'avenir, sinon rien qu'en le devinant. Elle ne savait donc pas si qui pourrait se passer par la suite. Elle s'autorisa de même un sourire. Semblable à celui qu'elles avaient échangés au Salon Elisabeth Arden. Un sourire presque complice, qu'elles seules pouvaient comprendre. En rien cela ne gênait Jackie d'entamer une conversation, qui était presque inutile. Humiliant ? Non, et ce n'était pas par manque de dignité. Elle avait envie de parler à cette fille, donc elle le fit. Elle s'approcha encore de quelques pas d'elle, toujours de cette même allure imposante et gracieuse à la fois qu'elle possédait de même et cette fois-ci, se fendit d'un vrai sourire.

-Jackie.

Cette présentation, elle le pensait, ne servait en rien. Mais peut être ne la connaissait-elle pas ? Ce serait tout de même étonnant... mais pourquoi pas ? =p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Morning race. >Hell<   

Revenir en haut Aller en bas
 
Morning race. >Hell<
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CR] Race for Berlin - Zhukov vs Koniev
» Hell Achéron, futur Doyen Tourmenteur
» Arghhhhh...toujours rien ! c'est un lapin de race Bernardo ?
» Barcelona World Race official game
» décors hell dorado

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hamptons & Co :: Les Hamptons :: Central Park-
Sauter vers: